Aller au contenu

Les 32 meilleurs films d’action de tous les temps

Quelle meilleure façon de célébrer l’existence d’un genre qui nous a offert tant de moments d’évasion saine – et violente – qu’avec cette liste dans laquelle nous compilons ce que je considère personnellement comme les 32 meilleurs films d’action de l’histoire.

Enter the Dragon » (« Opération Dragon »)

Directeur : Robert Clouse

Cast : Bruce Lee, John Saxon, Ahna Capri, Shih Kien, Jim Kelly, Robert Wall

Qui de mieux que Bruce Lee pour inaugurer une liste des meilleurs films d’action de tous les temps, et quel meilleur film pour représenter l’icône des arts martiaux que « Opération Dragon », probablement le meilleur film de toute la filmographie de la star.

The Warriors (‘Les Guerriers’)

Directeur : Walter Hill

Cast : Michael Beck, David Harris, James Remar, Deborah Van Valkenburgh, Thomas G. Waites, Dorsey Wright

Parmi la longue liste de films d’action notables de la filmographie de Walter Hill, je suis obligé de choisir « Les Guerriers ». Une épopée urbaine se déroulant dans un New York dominé par les gangs, qui puise dans la Grèce classique et qui, à ce jour, reste aussi fraîche, iconique et surprenante qu’au premier jour. Un petit long métrage qui est devenu un classique culte à part entière.

1997 : Escape From New York’ (‘Evasion de New York’)

Réalisateur : John Carpenter

Avec Kurt Russell, Lee Van Cleef, Ernest Borgnine, Donald Pleasence, Season Hubley et Isaac Hayes.

Le maître du cinéma John Howard Carpenter est aussi prompt à réaliser un classique de l’horreur comme « Halloween » qu’à sortir de sa manche un film d’action dystopique de l’envergure de « New York Rescue ». Une classe de maître dans l’économie des ressources, avec une utilisation exemplaire de l’urgence dans le scénario et un protagoniste unique dont l’image et l’insolence l’ont fait transcender comme une icône populaire. Vive Snake Plissken !

Big Trouble in Little China’ (‘Grand Trouble dans la Petite Chine’)

Réalisateur : John Carpenter

Avec Kurt Russell, Kim Cattrall, Dennis Dun, Kate Burton, Victor Wong et James Hong.

Big Trouble in Little China  » n’a pas seulement prouvé l’habileté de John Carpenter à s’attaquer au genre de l’action ; il a également prouvé la polyvalence du réalisateur – et que ses collaborations avec Kurt Russell sont de l’or pur. À cette occasion, le maître de l’horreur nous a régalés avec une comédie d’action légère, sans gravité, qui reprend sans complexe les clichés du cinéma d’arts martiaux classique avec une touche de fantaisie délicieuse. La gloire des années 80 dans sa forme la plus pure.

L’arme Fatale

Réalisateur : Richard Donner

Acteurs : Mel Gibson, Danny Glover, Gary Busey, Mitchell Ryan, Tom Atkins, Darlene Love

Si c’est le brillant  » Limite : 48 heures  » de Walter Hill qui a popularisé le sous-genre du film de potes,  » L’Arme Fatale  » l’a élevé à l’Olympe en réunissant deux génies, le réalisateur Richard Donner et le scénariste Shane Black. Ajoutez à l’équation le duo Mel Gibson et Danny Glover dans les rôles des agents mythiques Riggs et Murtaugh, et un équilibre presque parfait entre comédie, drame et action, et le résultat ne peut être qu’un des meilleurs films de l’histoire du genre.

Die Hard

Directeur : John McTiernan

Acteurs : Bruce Willis, Bonnie Bedelia, Alan Rickman, Alexander Godunov, Reginald Veljohnson, Paul Gleason.

Tous les mots que l’on peut écrire pour louer cette véritable merveille sont trop peu nombreux. John McTiernan, avec son troisième long métrage, a non seulement atteint le sommet de sa carrière – avec tout le respect dû à « Predator » et « La Chasse à l’Octobre Rouge » -, mais a également donné naissance à ce qui, pour le soussigné, est le meilleur film d’action de tous les temps. Spectaculaire, hilarant, violent, avec un antagoniste tueur et un Bruce Willis irréprochable dans son rôle de John McClane. Yippee Ki yay !

Robocop

Réalisateur : Paul Verhoeven

Cast : Peter Weller, Nancy Allen, Kurtwood Smith, Miguel Ferrer, Ronny Cox, Dan O’Herlihy

« Mi-homme, mi- machine, tout flic. » Avec ce slogan qui couronne son affiche, il est impossible que « Robocop » déçoive qui que ce soit. Non seulement il s’agit de l’un des films les plus violents de cette liste – la scène dans laquelle le pauvre Murphy est massacré est encore horrifiante – mais il est également brillamment réalisé par Paul Verhoeven, dont les débuts aux États-Unis ont marqué un tournant dans sa carrière.

Total Recall

Réalisateur : Paul Verhoeven

Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Sharon Stone, Michael Ironside, Rachel Ticotin, Ronny Cox, Marshall Bell.

L’héritage de « Robocop » dans la carrière d’action de Paul Verhoeven se reflète dans cette brillante adaptation de l’histoire de Philip K. Dick « We Can Remember Everything for You ». Son décor martien est extraordinaire, tout comme sa conception de la production, mais si l’on s’en souvient, c’est pour le rôle principal d’un Arnold Schwarzenegger particulièrement inspiré.

Commando

Directeur : Mark L. Lester

Cast : Arnold Schwarzenegger, Rae Dawn Chong, Dan Hedaya, James Olson, Bill Duke, Vernon Wells

Attention, car la participation de ce bon vieux Arnie à cette liste ne se limite pas à un seul titre -ou deux- ; l’ancien « Governator » nous a offert des perles comme ce « Commando » : un film d’action des années 80 canonique et testostéroné, avec un protagoniste au nom aussi cool que John Matrix et des muscles sur le point d’exploser, un duel final en mêlée et une tonne de phrases lapidaires comme « Je mange des bérets verts au petit-déjeuner, et là, je meurs de faim ». Ce n’est rien.

Predator

Directeur : John McTiernan

Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers, Sonny Landham, Bill Duke, Elpidia Carrillo, Richard Chaves.

Pour continuer avec le « Chuache », comment oublier le rugissement qu’il pousse, torche à la main, pour avertir le Predator que ses heures sont comptées. John McTiernan démontre une fois de plus pourquoi, avec seulement 12 titres derrière lui, il est l’un des grands réalisateurs d’action. Une fois de plus, la testostérone à profusion dans une curieuse approche de la science-fiction qui n’a pas réussi à être surpassée par aucune de ses estimables suites.

True Lies

Réalisateur : James Cameron

Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Jamie Lee Curtis, Tom Arnold, Charlton Heston, Art Malik, Bill Paxton.

Nombreux sont ceux qui prétendent que les films d’action d’essence eighties sont morts en 1994 avec le brillant « Risky Lies » de James Cameron. De l’artisanat pur – la séquence du pont reste l’un des points clés de l’histoire du genre -, de la violence, de l’émotion, un ton léger et une formidable alchimie entre Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis. Oh, et un strip-tease qui est entré dans l’histoire du septième art, ne l’oublions pas.

Terminator 2 : Judgment Day

Réalisateur : James Cameron

Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Edward Furlong, Robert Patrick, Earl Boen, Joe Morton.

De tous les longs métrages mettant en scène ce bon vieux Arnie, « Terminator 2 » est probablement le meilleur. Une parfaite orgie d’action qui élève les enjeux – et la qualité – de son prédécesseur à des hauteurs inimaginables, avec un James Cameron déchaîné aux commandes et des effets spéciaux époustouflants jamais vus auparavant. Un bijou culte ancré dans l’imaginaire collectif des plus cinéphiles et des spectateurs occasionnels.

Aliens : Le Retour

Réalisateur : James Cameron

Acteurs : Sigourney Weaver, Paul Reiser, Lance Henriksen, Michael Biehn, Bill Paxton, Carrie Henn.

La légende veut que James Cameron ait eu l’idée d’une suite au classique de Ridley Scott en écrivant le mot « Alien » sur un tableau noir, en ajoutant un « S » à la fin et en le transformant en un signe de dollar avec deux lignes verticales – « ALIEN$ ». Le reste appartient à l’histoire, plus précisément à celle mettant en scène un groupe de marines de l’espace, des hordes de xénomorphes et une Ellen Ripley qui avait encore beaucoup de cartouches à brûler pour consolider son hégémonie en tant que reine du genre.

First Blood ( » Le premier sang « )

Directeur : Ted Kotcheff

Acteurs : Sylvester Stallone, Richard Crenna, Brian Dennehy, David Caruso, Jack Starrett, Michael Talbott.

En parlant de personnages mythiques, nous ne pouvions pas oublier John Rambo : le vétéran des conflits armés souffrant de stress post-traumatique qui a fait ses débuts dans cet estimable classique signé par Ted Kotcheff en 1982. Un nouveau personnage à ajouter à la liste des icônes personnifiées par Sylvester Stallone, avec ses cheveux flottants, son bandeau, sa ceinture de balles et ses relations louches avec le colonel Trautman et la société américaine.

Dur à cuire

Réalisateur : John Woo

Cast : Chow Yun-Fat, Tony Leung Chiu Wai, Teresa Mo, Philip Kwok

On ne pouvait pas parler d’un vrai film d’action sans mentionner le maître John Woo. Bien que j’aurais pu choisir « The Killer » comme sa meilleure œuvre – et comme l’un des meilleurs représentants de la scène hongkongaise -, j’aime particulièrement l’inspecteur Tequila joué par Chow Yun Fat dans le brutal « Hard Boiled », dont la fusillade dans l’hôpital est probablement l’une des meilleures séquences d’action jamais filmées dans l’histoire du septième art.

The Rock

Réalisé par : Michael Bay

Cast : Sean Connery, Nicolas Cage, Ed Harris, Michael Biehn, William Forsythe, John Spencer

Et d’un grand Hongkongais, nous passons à une autre des références du genre aux États-Unis : l’infatigable Michael Bay. Même si j’adore « Pain and Money » ou les deux parties de « Two cop rebels », « The Rock » est – et sera – non seulement son meilleur film, mais aussi l’une des meilleures orgies de coups de feu, de mort et de destruction que nous puissions connaître. Un « Bayhem » classique avec un trio de grands noms comme Ed Harris, Sean Connery et notre Nic Cage adoré qui se donnent à fond.

Vitesse : puissance maximale’ (‘Speed’)

Réalisateur : Jan de Bont

Avec Keanu Reeves, Sandra Bullock, Dennis Hopper, Joe Morton, Jeff Daniels et Alan Ruck.

Son principe est aussi simple qu’efficace. Sa direction est aussi fonctionnelle que précise. Son casting est aussi fade en surface – à l’exception de Denis Hopper – qu’il est inhabituellement inspiré et débordant d’atomes crochus. L’un des meilleurs films d’action des années 90 n’avait besoin que d’un bus, d’une bombe et d’une limitation de vitesse pour nous laisser les fesses clouées à nos sièges et les nerfs au bord de l’effondrement.

The Matrix

Réalisé par : Lana et Lily Wachowski

Acteurs : Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Carrie-Anne Moss, Joe Pantoliano, Hugo Weaving, Marcus Chong.

Matrix » est probablement le film qui m’a finalement convaincu, à l’âge de 12 ans, que le cinéma devait faire partie intégrante de mon expérience de vie ; et peu importe le nombre d’années qui passent, ses combats au corps à corps, sa fusillade dans la salle des piliers, son enchevêtrement de références, la merveilleuse planification des Wachowski et ses effets spéciaux époustouflants, continuent de me fasciner comme si c’était le premier jour.

John Wick (Another Day to Kill)  » ( » John Wick « )

Réalisateur : Chad Stahelski & David Leitch

Acteurs : Keanu Reeves, Michael Nyqvist, Alfie Allen, Willem Dafoe, Dean Winters, Adrianne Palicki.

La combinaison du mot « action » et du nom « Keanu » nous conduit irrémédiablement à l’un des grands « blockbusters » de ces derniers temps. Un splendide « John Wick » réalisé par un duo de spécialistes qui ont donné libre cours à leurs connaissances dans le noble art de livrer des biscuits pour construire un authentique jalon du genre qui, hélas, est sorti directement à la télévision dans nos frontières.

John Wick : Blood Pact’ (‘John Wick : Chapitre 2’)

Réalisateur : Chad Stahelski

Cast : Keanu Reeves, Riccardo Scamarcio, Bridget Moynahan, Ruby Rose, Peter Stormare, Ian McShane

Si le premier  » John Wick  » était déjà un modèle de film d’action, sa suite, sous-titrée  » Blood Pact « , a porté le concept à des sommets de qualité encore plus élevés. Plus stylisé, avec des cascades encore plus audacieuses – s’ouvrir sur une image de Buster Keaton est une déclaration d’intention -, avec une délicieuse expansion de son univers particulier et avec un Keanu Reeves qui est né pour jouer ce tueur impitoyable.

Ip Man

Directeur : Wilson Yip

Cast : Donnie Yen, Simon Yam, Siu-Wong Fan, Gordon Lam, Lynn Hung, Hiroyuki Ikeuchi

Ip Man était un artiste martial chinois, maître du Wing Chun. Cette description ne dit pas grand-chose, mais si l’on mentionne qu’il a eu Bruce Lee lui-même comme élève, les choses changent. Donnie Yen enfile les bottes de cette légende dans l’un des meilleurs longs métrages d’arts martiaux de l’histoire, avec un cadre fantastique dans la guerre sino-japonaise et, comme on peut s’y attendre, des chorégraphies spectaculaires.

Le Grand Maître

Réalisateur : Wong Kar-Wai

Cast : Tony Leung Chiu Wai, Zhang Ziyi, Zhao Benshan, Chang Chen, Brigitte Lin, Zhang Jin

Cinq ans après « Ip Man », le célèbre cinéaste hongkongais Wong Kar-Wai s’est attaqué à la légende du maître de Bruce Lee dans un film qui fait vibrer les rétines. Son impressionnante cinématographie, nommée aux Oscars en 2013, est la cerise sur un délicieux gâteau avec des séquences d’action aussi belles que puissantes.

The Raid’ (‘Le Raid’)

Directeur : Gareth Evans

Cast : Iko Uwais, Doni Alamsyah, Joe Taslim, Yayan Ruhian, Pierre Gruno, Ray Sahetapy

Je me souviens encore comme si c’était hier de la projection au festival du film de Sitges où j’ai découvert « Killer Raid ». Le cinéma Retiro était bondé, les gens criaient et se levaient même de leur siège à un moment donné pour encourager les personnages principaux… une vraie fête pour accompagner l’un des meilleurs films d’arts martiaux du siècle, tourné avec austérité et intelligence, avec des chorégraphies sauvages et mettant en vedette Iko Uwais aux compétences impressionnantes.

The Raid 2 : Berandal

Directeur : Gareth Evans

Cast : Iko Uwais, Arifin Putra, Alex Abbad, Oka Antara, Tio Pakusodewo, Julie Estelle

Avec le deuxième volet de « Killer Raid », Gareth Evans a décidé de s’éloigner de la simplicité de son prédécesseur et de construire un drame policier plus complexe, sans pour autant renoncer à l’action caractéristique. Le résultat restera dans les mémoires comme  » le Parrain du cinéma d’arts martiaux « , un titre plus que mérité si l’on en juge par la qualité de ses deux heures et demie essentielles de suspense et de salades de torture de premier ordre.

Kill Bill : The Whole Bloody Affair

Réalisateur : Quentin Tarantino

Avec : Uma Thurman, David Carradine, Lucy Liu, Daryl Hannah, Vivica A. Fox, Sonny Chiba, Chiaki Kuriyama

Je suis d’avis que le premier et le deuxième tome de « Kill Bill » ne doivent pas – et ne méritent pas – d’être jugés individuellement, mais font partie d’un tout qui, il faut le dire, est un génie absolu. Une véritable ode au cinéma d’arts martiaux qui référence sous le filtre incontournable de Quentin Tarantino les classiques de Bruce Lee aux films délirants des Shaw Brothers pour donner forme à une épopée qui n’a pas pris la moindre ride depuis sa sortie.

Dredd

Directeur : Pete Travis

Cast : Karl Urban, Olivia Thirlby, Lena Headey, Wood Harris, Warrick Grier, Domhnall Gleeson

Dix-sept ans après la sortie de l’oubliable « Judge Dredd » avec Sylvester Stallone, Pete Travis – même si la rumeur veut qu’Alex Garland l’ait réalisé en parallèle – a donné au personnage de « 2000AD » le long métrage qu’il méritait. Un film d’action pur et dur avec toute l’essence que le genre suintait dans les années 80, avec Karl Urban qui ne quitte pas son casque ni la grimace énervée de sa bouche tout au long du film.

Crank

Directeur : Mark Neveldine & Brian Taylor

Cast : Jason Statham, Amy Smart, Dwight Yoakam, Efren Ramirez, Jose Pablo Cantillo, Carlos Sanz

Est-ce que « Crank » est un bon film ? Pas exactement. Est-ce qu’il mérite de figurer sur une liste des meilleurs films d’action de tous les temps ? Sans aucun doute. Le duo Neveldine et Taylor, allié au toujours efficace Jason Statham, donne forme à l’un des exercices les plus déséquilibrés du genre, violent, excessif et d’une exécution spidique qui va comme un gant à sa prémisse.

Shoot Em Up – In the Crosshairs

Directeur : Michael Davis

Acteurs : Clive Owen, Monica Bellucci, Paul Giamatti, Greg Bryk, Stephen McHattie, Ramona Pringle.

Dans la veine macabre et folle de « Crank », bien que peut-être plus solide dans l’ensemble, se trouve ce délice hilarant avec Clive Owen. Une bacchanale de poudre, de balles, d’explosions et de tonnes de cadavres, avec des séquences d’action filmées d’une très bonne main et arrosées par une bande-son spectaculaire comprenant des groupes de la stature de Nirvana, Mötley Crüe et Motörhead. Mention spéciale pour Paul Giamatti, complètement déséquilibré dans son rôle de méchant de la série.

Atomic Blonde

Réalisateur : David Leitch

Acteurs : Charlize Theron, James McAvoy, Eddie Marsan, John Goodman, Toby Jones, James Faulkner.

L’un des deux co-réalisateurs du premier « John Wick » poursuit sa carrière solo aux côtés de Charlize Theron dans ce thriller alambiqué qui se déroule en Allemagne à la fin des années 1980. Un remarquable exercice de style qui cache parmi ses nombreux décors un plan séquence violent et spectaculaire qui s’impose parmi les meilleures séquences d’action de l’histoire du genre.

Untamed

Réalisateur : Steven Soderbergh

Acteurs : Gina Carano, Ewan McGregor, Michael Douglas, Channing Tatum, Michael Fassbender, Antonio Banderas.

Avec « Indomptable », le singulier et toujours intéressant Steven Soderbergh a abordé le cinéma d’action dans un thriller d’espionnage avec la combattante de MMA Gina Carano, et caractérisé par la sobriété et le réalisme avec lesquels les séquences de combat sont traitées. Un avis rara qui mérite une place dans cette compilation.

Hot Fuzz

Réalisé par : Edgar Wright

Acteurs : Simon Pegg, Nick Frost, Timothy Dalton, Jim Broadbent, Paddy Considine, Kevin Eldon.

Le montage est un élément indispensable d’un bon film d’action, et peu de montages sont aussi précis, dynamiques et spectaculaires que ceux des longs métrages d’Edgar Wright. Avec  » L’Arme Fatale « , le réalisateur britannique triomphe une nouvelle fois en exploitant les clichés et les poncifs du genre aux côtés de ses fidèles écuyers Nick Frost et Simon Pegg dans une œuvre aussi vibrante qu’amusante.

Mad Max : Fury Road

Directeur : George Miller

Acteurs : Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult, Hugh Keays-Byrne, Angus Sampson, Zöe Kravitz.

J’ai été tenté d’inclure « Mad Max 2″. Le Guerrier de la route  » figure sur cette liste, mais cette suite tardive, que personne ou presque ne s’attendait à voir, a presque complètement éclipsé le chef-d’œuvre de George Miller de 1982. Avec Tom Hardy qui reprend le flambeau de Mel Gibson et Charlize Theron qui vole la vedette, « Road Rage » de Miller est une véritable cathédrale du cinéma d’action. Excellent caviar cinématographique aux multiples aspects, avec une lecture féministe forte – et pas du tout imposée -, avec une volonté artisanale et des décors à couper le souffle. Une histoire du cinéma moderne.

Comme il arrive souvent dans ce genre de listes, j’ai dû laisser de côté des films qui, bien que plus que méritants, n’ont pas fini par passer mon filtre personnel plus ou moins précis. Je vous invite maintenant à nous dire quels sont, selon vous, les meilleurs films d’action de l’histoire.